L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

République batave, royaumes de Hollande puis des Pays-Bas


Organisation de l'armée

1795

 

Infanterie

7 demi-brigades d'infantrie de ligne à 3 bataillons de 9 compagnies dont 1 de grenadiers à 83 hommes et 1 batterie à pied de 6 pièces de 4 ;

4 bataillons de chaseurs de 7 compagnies dont 1 de carabiniers à 60 hommes ;

5 régiments étrangers à 2 bataillons de 6 compagnies à 103 hommes.

 

Cavalerie

2 régiments de cavalerie lourde à 4 escadrons ;

1 régiment de dragons légers à 4 escadrons ;

2 régiment de hussards à 2 escadrons ;

Les escadrons sont à 110 hommes.

 

1805

 

Infanterie

Les demi-brigades d'infantrie de ligne deviennent régiments. Leur structure reste inchangée.

Création d'un bataillon de grenadiers de la Garde à 8 compagnies (prélevées dans chaque régiment d'infantrie de ligne).

 

Artillerie

4 batteries d'artillerie à pied à 6 pièces de 8 ;

2 batteries d'artillerie à cheval à 6 pièces de 4.

Troupes coloniales (colonie du Cap et Indes orientales)

1 bataillon étranger d'infantrie (Waldeck) à 7 compagnies dont 1 de grenadiers à 60 hommes ;

1 bataillon étranger de chasseurs (Jägers) à 4 compagnies de 50 hommes ;

2 batteries d'artillerie à pied à 6 pièces de 8 ;

Contigent de la milice locale des Indes orientales à 200 hommes ;

2 équipages de marins français à 120 hommes chacun ;

Contingent de cavalerie boer à 400 hommes.

 

1806-1808

L'armée batave devient armée royale hollandaise.

 

Infanterie

9 régiments d'infantrie de ligne (dont 1 de grenadiers de la Garde) ;

2 régiment de chasseurs à pied (dont 1 de la Garde) ;

Les régiments sont à 4 bataillons de 6 compagnies à 120 hommes.

 

Cavalerie

2 régiments de cuirassiers, dont 1 (Gardes du Corps) à 4 escadrons et 1 à 3 escadrons ;

2 régiments de hussards, dont 1 (de la Garde) à 4 escadrons et 1 à 3 escadrons ;

1 régiment de grenadiers à cheval à 2 escadrons.

Les escadrons restent à 160 hommes.

 

Artillerie

3 bataillons de 7 compagnies à pied ;

1 brigade d'artillerie à cheval à 2 compagnies (dont une de la Garde) ;

3 compagnies d'artillerie côtière ;

1 compagnie de mineurs-sapeurs à 120 hommes ;

1 compagnie de pontonniers à 120 hommes ;

1 compagnie du train ;

1 bataillon d'artisans à 2 compagnies de 120 hommes.

Les batteries à pied sont à 6 pièces de 8, les batteries à cheval à 6 pièces de 4.

 

1809

L'artillerie est réorganisée comme suit :

21 compagnies d'artillerie à pied ;

4 puis 3 compagnies d'artillerie à cheval ;

Le bataillon d'artisans passe à 5 compagnies ;

2 compagnie du génie à 120 hommes ;

1 bataillon du train à 4 compagnies.

 

1810-1814

Le royaume de Hollande n'existe plus. Ses troupes sont absorbées par l'armée française.

 

1814

 

Troupes métropolitaines - Infanterie

20 bataillons d'infanterie de ligne ;

7 bataillons de chasseurs ;

20 bataillons de milice.

Les bataillons sont à 6 compagnies de 116 hommes.

 

Troupes métropolitaines - Cavalerie

1 régiment de chevau-légers ;

1 régiment de hussards.

Les régiments sont à 4 escadrons de 100 hommes.

 

Troupes métropolitaines - Artillerie

4 batteries d'artillerie à pied de 6 et 9 ;

2 batteries d'artillerie à cheval.

 

Troupes coloniales - Indes orientales

1 régiment européen d'infanterie de ligne à 2 bataillons de 6 compagnies ;

6 bataillons indigènes d'infanterie de ligne à 6 compagnies ;

6 bataillons indigènes de garnison à 6 compagnies ;

1 régiment de hussards à 2 escadrons européen et 1 escadron indigène ;

9 batteries d'artillerie à pied dont 2 indigènes ;

1 batterie d'artillerie à cheval ;

1 bataillon de pionniers à 5 compagnies dont 1 européenne.

 

Troupes coloniales - Indes occidentales

2 bataillons de chasseurs ;

3 batteries d'artillerie à pied.

 

1815

L'armée devient armée royale néerlandaise.

 

Infanterie

14 régiments d'infanterie de ligne ;

4 régiments étrangers d'infanterie ;

8 régiments d'infanterie coloniale (Indes orientales) ;

1 régiment de dépôt des troupes coloniales ;

6 bataillons de chasseurs ;

2 bataillons de chasseurs coloniaux (Indes occidentales) ;

1 bataillon de garnison ;

45 bataillons de milice.

Les régiments sont à 1 bataillon, parfois 2.

Les compagnies sont à 116 hommes.

 

Cavalerie

3 régiments de carabiniers ;

2 régiments de hussards ;

2 régiments de dragons légers.

Les régiments sont à 4 escadrons de 103 hommes.

 

Artillerie

6 batteries à pied de 6 pièces de 9 ;

1 batterie à cheval de 8 pièces de 6.

 


13/05/2018
0 Poster un commentaire