L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

Charges et agglomérations

Jeu 6 déc 2018. Publié par klpeppler

Juste une question avant de poursuivre une partie engagée et suspendue jusqu'à la réponse.

Une brigade d'infanterie en charge une autre, ennemie, dans une zone construite. L’unité qui charge remporte une victoire à 7+ et occupe la position. L’unité gagnante voulait traverser la zone construite et contacter une autre unité située au-delà. Est-ce possible ? Ai-je bien décrit la situation ? En outre autre chose. La cavalerie peut-elle apporter son support (en 2e rang d'une double ligne) à d'autres cavaliers ? Ou se trouver dans une ligne soutenue (ou double ligne) ? Nous pensons que oui. Il n'y a aucune illustration ou diagramme dans le livret de règles. Merci d'avance.

Kev

 

Re:

Vendredi 7 déc. 2018. Publié par Wilbur Gray

Si je me souviens bien et à mon humble avis, oui à toutes les questions.

Chaleureuses salutations,

/// Bill ///

Wilbur E Gray

 

Re:

Vendredi 7 décembre 2018. Publié par Mark Pawelski

Un éclaircissement sur la charge qui perce et traverse la zone construite : je crois que la brigade menant la percée subit la pénalité de déplacement à travers un terrain accidenté (zone construite), n'est-ce pas ?

Mark D. Pawelski

 

Re:

Vendredi 7 déc. 2018. Publié par Wilbur Gray

Correct.

Chaleureuses salutations,

/// Bill ///

Wilbur E Gray

 

Re:

Vendredi 7 décembre 2018. Publié par Allan Mountford

D'accord avec vous Mark.

Le point clé est que la zone construite est simplement un autre terrain où la vitesse est normale pour les tirailleurs, réduite des 2/3 pour les autres infanteries, jusqu'à ce qu'une brigade décide de l'occuper, ce qui ne peut se produire qu'au début de sa propre phase de mouvement.

Cordialement

Allan

 

 

 



10/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres