L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

Les Russes et leur soclage

0 appréciations
Hors-ligne
Je découvre "L'Age des aigles" et, en m'inspirant des listes d'armées présentées dans la (très ancienne) brochure "L'épopée", j'ai calculé combien de bases sont nécessaires pour constituer les différentes unités composant  un corps d'armée russe de type 1812.
Cela, après la réorganisation qui a amené Barclay de Tolly à s'inspirer du modèle français et à modifier la structure des bataillons russes d'infanterie de ligne.

Petite entorse à la réalité historique, cet exercice m'a parfois amené à arrondir les effectifs des bases à l'unité supérieure ou inférieure afin d'obtenir des plaquettes comprenant 4 figurines pour l'infanterie et 2 pour la cavalerie. Puissent Mars, le fantôme de l'empereur Alexandre et les amateurs de wargame ne pas me vouer aux gémonies pour autant

Voilà ce que cela donne : 

Cosaques 
1 régiment (pulk) est composé de 5 escadrons (sotnias) de 100 hommes en moyenne.
Ce qui donne 12 figurines réparties en 6 bases de 2 figurines pour chaque régiment.

Cavalerie de ligne


Cavalerie lourde : 1 régiment est composé de 5 escadrons de 130 hommes en moyenne.
Ce qui donne 8 figurines par régiment, réparties en 4 bases de deux figurines chacune. Et donc un maximum de 16 figurines par brigade.
Chaque brigade de cavalerie comportait généralement un à deux régiments.

Cavalerie légère : 1 régiment est composé de 10 escadrons de 130 hommes.
Ce qui donne 14 figurines par régiment, réparties en 7 bases de 2 figurines ( 5 bases pour 8 escadrons quand c'est le cas, soit 10 figurines au total).

Cavalerie de la Garde : L'organisation est la même que pour la cavalerie lourde. C'est à dire 5 escadrons de 130 hommes par régiment, soit 8 figurines par régiment réparties en 4 bases de 2 figurines.

Infanterie

Ligne : 1 régiment comprend 2 bataillons de guerre à 4 compagnies de 160 hommes chacune.
Soit 14 figurines par régiment.
C'est à dire 28 figurines par brigade, réparties en 7 bases de 4 figurines.

Grenadiers réunis : Ils combattent toujours par 2 bataillons composés chacun de 3 compagnies de 160 hommes (et non pas 4 compagnies comme dans les bataillons "classiques"). 
Soit 12 figurines pour l'ensemble des 2 bataillons, réparties en 3 bases de 4 figurines chacune.

Exception faite des cosaques, voici l'une des listes d'armée dont je me suis inspiré pour réaliser ces calculs.
Il s'agit du IVe corps de l'armée de l'Ouest. Celui-ci était commandé par le général Osterman-Tolstoï

2e division d'infanterie du général Tchoglokov 

1ere brigade : régiments Kexholm et Pernov (4 bat).
2e brigade : régiments Polotsk et Ielets (4 bat)
3e brigade : 1er et 33e régiments de chasseurs (4 bat)

Artillerie : batterie de position n°2 et légères n° 3 et 4

23e division d'infanterie du général Bachmetiev

1ere brigade : régiments de Rylsk et Ekaterrinbourg (4 bat)
2e brigade : régiments Selinguisk et 18e chasseurs (4 bat)

Artillerie : batterie de position n°23 et légères n°43 et 44

Bataillons de grenadiers réunis des 11e et 23e divisions

Cavalerie

Régiment de hussards d'Isioum (8 escadrons)









Dernière modification le dimanche 08 Avril 2018 à 17:34:14

0 appréciations
Hors-ligne
Pour amener de l'eau à ton moulin, voici les dimensions des bases données dans la règle en 15mm.
Le dimensions des bases en 28mm sont le double des bases 15mm :
Infanterie, 4 figurines sur 2 rangs, 38mm x 50mm ;
Infanterie sur 2 rangs britanniques, KGL, Portugais et Hollando-Belges en 1815), 4 figurines sur 2 rangs, 50mm x 50mm ;
Cavalerie, 2 figurines sur 1 rang, 50mm x 50mm ;
Artillerie, 1 pièce et 2 (3-9 livres)/3 canonniers (12 livres), 76mm x 50mm ;
Généraux de division, 1 figurine, 50mm x 50mm ;
Généraux de corps, ailiers ou général en chef, 1 figurine de général + état-major, 100mm x 100mm.

0 appréciations
Hors-ligne
Bien noté, merci. Cela dit, je pense que ce qui importe, c'est le nombre de bases plutôt que leur dimension.
Toutes mes figurines sont en effet déjà soclées individuellement et aimantées et je n'envisage pas de tout refaire. Il y en a trop. 
Les bases en métal sur lesquelles je placerai les groupes de figurines seront donc simplement adaptées à la dimension actuelle de ces figurines : 1,5 cm de front et 2 cm de profondeur par fantassin (soit en gros une base de 3 cm sur 4 cm à quelques chouias près) et 2 cm de front sur 4 cm de profondeur par cavalier (soit une base en gros de 4 cm sur 4 cm en tenant compte d'un léger débord pour faciliter la manipulation). 
La seule contrainte, c'est que cela m'oblige à n'utiliser que mes figurines : Français et troupes adverses. Sauf si un autre joueur adopté le même système que moi. 

0 appréciations
Hors-ligne
À partir du moment où des figurines sont soclées individuellement, il importe peu de constituer des bases à 4 ou 2 conformes à la règle. L'important est de pouvoir réaliser les formations autorisées. Par exemple la ligne requiert deux rangs de figurines. Il suffir alors de disposer d'une base de longueur et de largeur adaptée, en métal si les socles sont aimantés, en carton ou MDF si elles ne le sont pas (on le fixe alors avec de la colle blanche ou de la gomme adhésive (genre Patafix), et le tour est joué. Évidemment çà oblige à créer une réserve de bases pour les brigades en ligne et d'autres pour les brigades en colonne, et de différentes tailles pour l'infanterie et pour la cavalerie dont les socles sont de dimensions différentes.
À priori çà ne doit donc pas poser trop de problèmes.
Et je te fais remarquer que L'ÂGE DES AIGLES peut être adapté à l'échelon que l'on veut. Par exemple, une brigade peut, à équivalence fig/hommes adaptée, devenir un régiment, un bataillon voire une compagnie. Les DRM auront peut-être besoin d’être revus, et encore ce n'est pas sur car ils sont suffisamment généraux pour être universels, et quelques règles adaptées pour la puissance des pièces ou la manœuvre des tirailleurs. En la matière il existe une version régimentaire de FIRE & FURY appelée REGIMENTAL FIRE & FURY (guerre de Sécession) dont il serait facile de s'inspirer. Ceci pour livrer des combats avec des échelons inférieurs à la brigade.
Pour t'accompagner si vraiment tu ne peux utiliser que tes Français, je pourrais me laisser aller à faire des Prussiens ou des Russes. Mais çà prendra du temps.

0 appréciations
Hors-ligne
J'ai aussi pensé à la Patafix qui est une bonne solution.
Les figurines peuvent de même être posées dans des espaces vides aménagés sur des revêtements de base peints et décorés. Ce qui permet de disposer de bases aux dimensions que tu as indiquées.
Je vais tester ça ces prochains jours, histoire de voir ce que cela donne.

Pour les effectifs en 28 mm, pas de souci 

Chez les Russes, je dispose en gros d'un corps d'armée et demi et j'ai encore un tas de figurines à peindre.
Je dois notamment les compléter avec des dragons, qui étaient nombreux dans cette armée (j'ai des hussards, des jagers à cheval, des cuirassiers et pas mal de cosaques).
Il me faut aussi dénicher des bashkirs, ces "cupidons" des steppes comme les surnommaient les Français. Mais je ne sais pas où trouver en 28 mm ces cavaliers armés d'arcs et de flèches.
Chez les Prussiens, j'ai un peu plus d'un corps d'armée (il faut que je vérifie).
Chez les Anglais, je dispose d'une vingtaine d'unités d'infanterie de 20 figurines chacune et  pas mal de cavalerie ainsi que des troupes alliées en bonne quantité: hanovriens, hollando-belges, Nassau, Brunswick.
Chez les Français, j'ai 35 unités d'infanterie de 18 figurines chacune et beaucoup de cavalerie.
Tout cela sans oublier l'artillerie pour chacune de ces nations.
Plus les Espagnols et les Portugais que tu as vus à Theix-Noyalo, et un peu de Bavarois .

Bref, suffisamment de quoi faire une table intéressante.
Sachant enfin que je dispose également de nombreuses figurines en 15 mm : Français, Anglais, Russes et beaucoup d'Autrichiens.
Elle est pas belle, la vie ?

Dernière modification le lundi 09 Avril 2018 à 15:43:37

0 appréciations
Hors-ligne
Dans ce cas, et avec de tels effectifs, je ne m'inquiète plus. Nous pourrons jouer aux deux échelles sans souci sans besoin pour moi de commencer dans le 28mm Empire.
J'aimerais autant, si je me laisse tenter par cette belle échelle, faire soit du 1700-1750, soit du 1850-1900. Dans les deux cas se serait certainement dans le délire des "Imagi-nations", qui fleurissent chez nos amis anglo-saxons depuis Charles Grant et son Vereignite Freie Staat ou les guerres de succession de Falténie de Henry Hide. Tous des vieux wargameurs "old school".
Pour l'heure, je termine prochainement mes Français puis je m'attaque aux Marathes qui attendent. Ensuite je continuerai par les Autrichiens ou les Russes, sans doute les seconds car j'ai déjà commencé 4 brigades de mousquetaires.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres