L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

Réduire les variations extrêmes des résultats des dés

0 appréciations
Hors-ligne
Extrait du Groupe Yahoo AGE OF EAGLES - European Warfare based on Fire & Fury

Steve Burt, 10 janvier 2001

Derek H a écrit :
"Après avoir essayé quelques parties de AOE en utilisant un D10 pour le combat, comme le jeu le prescrit, notre groupe a pris l'habitude d'utiliser un D8. Il en résulte des résultats moins extrêmes qui, à notre avis, sont meilleurs pour la période napoléonienne.
Des commentaires ?"
---------------------
Pour ma propre variante napoléonienne (L'ordre mixte), j'ai utilisé 2d6 pour donner un éventail moins extrême des résultats. Cela semble fonctionner correctement, mais vous devez ajuster légèrement les tables [pour les adapter aux scores 2-12] (ou utiliser 2d6-1).

Réponse du colonel Bill Gray, auteur, 10 janvier 2001

"C'est une conversation intéressante jusqu'à présent, et pour être honnête, c'est la vocation de ce groupe. Pour mémoire, je suis bien conscient que l'éventail des résultats est quelque peu extrême. Cependant, il m'a
semblé que l'une des choses qui a rendu la version Guerre civile américaine de Fire & Fury si populaire, était justement cette grande imprévisibilité. Une partie des gens semblent aimer Napoleon's Battles, que je tiens pour principal concurrent de ma règle, et pour la même raison. Vox populi, vox dei. J'ai donc décidé de conserver cet aspect du système original.
 
Les bonnes nouvelles sont que si vous voulez une fourchette moins extrême, vous avez les outils nécessaires pour y arriver, et c'est pourquoi je suis en train de préparer des fichiers téléchargeables. Moi, j'aime bien l'imprévisibilité des résultats, mais c'est une question de goût.
 
Sinon, j'ai été intrigué par quelques courriels de Jean desRoches concernant ses commentaires au sujet des effets très désagréables du tir, en particulier avec l'infanterie linéaire. Il se fonde sur sa partie où a été jouée la bataille de Novi en 1799. Nos parties-tests sur la période révolutionnaire (hé, j'aime les uniformes) ont inclus non seulement Novi mais aussi La Trébie, Jemappes, Hohenlinden, Marengo, Wurzburg et Zürich. Nous n'avons jamais eu de commentaires sur la question de la puissance de feu linéaire, la plupart des gens considérant que les tables de tir semblaient à peu près correctes. La variance extrême dans les résultats du combat, en revanche, a été remarquée. Je me demande si c'était une question de pas de chance (c'est ce qui m'est arrivé avec des charges de cavalerie) ou est-ce que les Français ont négligé de profiter de leur avantage "Sk" ?

Entre autres choses que Jean desRoches a évoquées, je n'ai pas inclus les rebonds des boulets, parce que la version Guerre civile américaine originale de F & F ne l'utilisait pas, et cela semblait une complication inutile.
 
Oui, l'impact visuel global du jeu semble linéaire, mais les peintures d'époque donnent la même impression.
Rappelez-vous simplement que les colonnes d'infanterie sont beaucoup plus larges que profondes. Je pense que ce dont nous traitons ici est notre vieille dépendance aux jeux sur l'Empire pour déterminer à quoi
ressemblait vraiment un champ de bataille napoléonien. L'état d'esprit qui m'a inculqué à moi aussi et avec une petite tendance à la rigidité, est probablement beaucoup moins réaliste que ce que l'on verrait réellement si on était sur une colline et assistions à une bataille réelle.
 
Par ailleurs et une fois encore, si vous souhaitez modifier certaines règles, par exemple réduire le rayon de commandement, ne vous gênez pas. C'est votre jeu et vous pouvez en faire ce que vous voulez."

Dernière modification le mercredi 02 Mai 2018 à 12:38:05

0 appréciations
Hors-ligne
Très intéressant.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres