L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

Fractions : arrondir ou pas ?

Mark D. Pawelski :

Une grande discussion a eu lieu dans notre groupe l'autre soir pendant notre partie sur Iéna. Page 12, il est dit : « ... (arrondir à partir de 0,5... et dans tous les cas où restent des fractions). ». Nous comprenons que cela s'applique à la puissance de feu (7,5 sont arrondis à 8 par exemple), mais s'applique-t-il aussi au combat lors du calcul de supériorité numérique ? Car si c'est le cas, ma brigade 2,5 fois plus nombreuse que celle de mon adversaire, sera arrondie à 3:1 ?

 

Drew Jarman :

Je suis certain à 99,9% que l'arrondi ne s'applique pas au combat car les bases comptent comme des entiers, alors qu'un seul point de puissance le fait rarement. Rappelez-vous que vous additionnez le total de tous les points de puissance avant d'arrondir, et non pas les points de puissance de chaque brigade ou batterie séparément pour des tirs successifs.

 

Wilbur E. Gray :

Non. Au combat, vous devez avoir au moins 3 fois plus de bases pour obtenir le DRM.

 

Allan Mountford :

Exact. Les DRM de combat disent (par exemple) : « + 2 (pour) supériorité numérique de 2 contre 1 sur l'ennemi ». La règle ne demande pas un nombre entier arrondi avant d'appliquer le modificateur, mais demande plutôt que le rapport minimum soit vérifié.

Surpris que quelqu'un ait rencontré un problème avec çà.

 

Mark D. Pawelski :

Comme nous le soupçonnions, c'est l'expression : « (... et dans tous les cas où restent des fractions).» qui est venue semer le trouble.

 

Alboise de Pontoise :

La question soulevée se trouve page 12 dans le paragraphe qui explique comment déterminer la qualité moyenne d'une brigade composée de plusieurs bases de qualités différentes. L'auteur (Wilbur « Bill » E. Gray) revient d'ailleurs dessus page 95. Mais les joueurs américains ont lu le titre de la section « PUISSANCE DES BRIGADES ». Par son titre, la section semble assez explicite et commence d'ailleurs par : « Chaque brigade d'infanterie et de cavalerie a trois niveaux de puissance : fraîche, fatiguée et épuisée ». Les joueurs américains ont cru comprendre, parce que la phrase figure en haut de la colonne de droite, qu'elle pouvait être sortie de son contexte et valoir comme règle applicable dans tous les cas : « ... (arrondir à partir de 0,5... et dans tous les cas où restent des fractions). » Le seul cas où les fractions subsistantes sont prises en compte, et appliquées sans arrondir à l'entier supérieur, est le mouvement. Les brigades dont la vitesse est divisée par deux par suite d'évènements liés au jeu (par exemple « Passage à gué » ou Figure 17 page 36), peuvent parcourir les fractions restantes.

Mais nulle part dans la règle n'apparaît une disposition traitant du sort des fractions de puissance de feu. Par ailleurs, dans sa réponse, l'auteur n'autorise pas à arrondir les fractions de puissance de feu. Il rappelle seulement la règle en disant que la supériorité constatée doit être effective pour conférer le DRM. En affirmant : « Nous comprenons que cela s'applique à la puissance de feu (7,5 sont arrondis à 8 par exemple) », Mark D. Pawelski suppose, mais à tort. Il est vrai que dans plusieurs cas, la règle n'est pas très claire et peut même se contredire.

 



01/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres