L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

Organisation de l'armée

1808

La contribution du duché d'Oldenbourg à la Confédération du Rhin n'est levée qu'en 1808, le duc Pierre étant parvenu jusque là à l'éviter.

Le contingent consiste en :

1 bataillon d'infanterie de ligne à 6 compagnies de 133 hommes.

 

1811

Le duché d'Oldenbourg est incorporé à la France. Le territoire est partagé entre les départements des Bouches-du-Weser et de la Sarre.

Les états hanséatiques sont également incorporés et leurs territoires partagés entre les départements des Bouches-de-l'Elbe (Hambourg & Lübeck) et des Bouches-du-Weser (Brême).

Ils lèvent trois régiments prenant rang dans l'armée française :

Hambourg & Lübeck : 127e régiment d'infanterie de ligne ;

Brême : 128e régiment d'infanterie de ligne ;

Oldenbourg : 129e régiment d'infanterie de ligne.

Chaque régiment est à 2 bataillons de 6 compagnies de 133 hommes sauf le 129e qui est à 3 bataillons.

 

1812

Les rescapés de la campagne de Russie sont appelés à reformer les 127e et 128e régiments, le 129e étant dissous.

 

1813-1815

Le duché passe dans le camps des Alliés et lève

1 régiment à 2 bataillons, le 1er d'infanterie régulière, le 2e de Landwehr, chacun à 4 compagnies de 200 hommes.

Une Légion hanséatique est levée par Hambourg & Lübeck passées dans le camp des Alliés, et composée de :

1 régiment d'infanterie de ligne à 3 bataillons de 4 compagnies à 200 hommes,

8 escadrons de uhlans à 200 hommes,

2 batteries de 6.

 

1814

Les villes hanséatiques lèvent :

 

Hambourg

2 bataillons d'infanterie de ligne à 4 compagnies de 200 hommes,

1 compagnie de chasseurs à 103 hommes,

6 escadrons à 200 hommes,

2 batteries de 6,

Garde civile (Hamburger Bürgermilitär)

10 bataillons

1 bataillon de chasseurs à 4 compagnies de 125 hommes,

2 compagnies d'artillerie à pied de 6.

 

Lübeck

1 bataillon d'infanterie de ligne,

2 escadrons à 200 hommes,

Garde civile (Lübecker Bürgergarde)

4 bataillons de la à 4 compagnies à 200 hommes, 2 bataillons n'ayant que 2 compagnies,

5 bataillons de Landsturm à 3 compagnies de 184 hommes.

 

Brême

1 bataillon d'infanterie à 4 compagnies de 200 hommes

1 compagnie de chasseurs à 120 hommes (Freiwillige Bremische Jäger-Korps),

1 escadron à 200 hommes.

 



15/05/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres