L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

L'ÂGE DES AIGLES (FIRE & FURY NAPOLEONICS)

Organisation de l'armée

1806

     Le duché de Brunswick était un allié très proche de la Prusse, si proche que le duc, qui était un remarquable général, fut chargé du commandement en chef de l'armée prussienne.

     L'armée brunswickoise alignait à ce moment 2 régiments d'infanterie et 1 régiment de dragons. Ces unités étaient organisées sur le modèle prussien.

     Le duc fut tué à la bataille d'Auerstadt. Au cours de l'effondrement de l'armée prussienne qui s'ensuivit, les terres du duché furent envahies et incorporées au nouveau royaume de Westphalie. Le prince héritier Frédéric-Guillaume, dût chercher refuge en Autriche.

 

1809

     Frédéric-Guillaume, le « duc noir », vit une opportunité de récupérer ses terres quand l'Autriche mobilisa en vue d'entrer en guerre contre la France. Au début de 1809, il leva une « légion noire » en Bohême, qui comprenait :

 

1 régiment d'infanterie

1 régiment de hussards

1 escadron de uhlans

1 compagnie de carabiniers

2 pièces de 6

2 obusiers de 7

 

Le régiment d'infanterie comprenait 3 bataillons, 1 léger et 2 de ligne. Chaque bataillon comprenait 4 compagnies de 120 hommes en moyenne. La compagnie de carabiniers avait un effectif de 150 hommes. Le régiment de hussards comprenait 4 escadrons de 135 hommes environ. L'escadron de uhlans était à 80 hommes.

     Avec cette troupe, il envahit la Saxe et occupa temporairement Dresde. Le duc envisageait d'inciter les états d'Allemagne centrale à se rebeller contre la France, mais il dût se retirer précipitamment par où il était venu, jusqu'en Bohême. Quand l'Autriche fut forcée de négocier des conditions de paix, le duc se dirigea vers la côte de la mer du Nord, espérant soulever la Hesse et le Brunswick à son passage. Mais il n'y parvint pas, aucune révolte ne prit forme, et il résolut alors de quitter les territoire des alliés de la France pour chercher refuge en Angleterre. C'est ainsi qu'en août, lui et ses hommes voguèrent vers l'Île de Wight à bord des vaisseaux de la Royal Navy.

     La Légion noire fut réorganisée en :

 

1 régiment d'infanterie légère

1 régiment de hussards

 

Le régiment d'infanterie légère comprenait 2 bataillons, chacun à 6 compagnies d'environ 80 hommes. Le régiment de hussards  comprenait 6 escadrons.

     L'infanterie fut envoyée en Espagne en 1810, ses compagnies affectées à l'armée britannique, d'abord dans la division légère puis dans la 7e division avec laquelle elle combattit jusqu'en 1814.

     Le régiment de hussards fut quant à lui adjoint à l'armée de Murray, sur la côte est de la Péninsule.

 

1813

     En fin d'année, le Brunswick était libéré par les armées alliés. Le duc reprit immédiatement possession de son duché, où il commença à recruter une nouvelle armée à partir des vétérans brunswickois de l'armée française, rentrés chez eux. Cette armée alignait :

1 brigade de 3 bataillons d'infanterie légère

1 brigade de 3 bataillons d'infanterie de ligne

1 brigade de 5 bataillons d'infanterie de Landwehr

1 régiment de hussards

1 batterie à pied de 9

1 batterie à cheval de 6

 

1814

     Cette armée rejoignit les armées alliées en 1814 mais trop tard pour prendre part aux opérations. Plus tard dans l'année, les vétérans d'Espagne rejoignirent le duc et furent organisés en un bataillon de la Garde et un bataillon d'avant-garde. Tous les bataillons d'infanterie comptaient 4 compagnies de 140 hommes chacune.

 

1815

     Les Brunswickois furent assignés en tant que contingent allié, et placé dans la réserve générale de l'armée anglo-alliée des Pays-Bas, stationnée en Belgique sous les ordres du duc de Wellington. Ce contingent comprenait :

 

Bataillon de la Garde

Bataillon d'avant-garde

3 bataillons d'infanterie légère(672 hommes chacun)

3 bataillons d'infanterie de ligne (672 hommes chacun)

1 régiment de hussards (690 hommes)

1 escadron de uhlans (232 hommes)

1 batterie à pied de 9

1 batterie à cheval de 6

 

     Ils combattirent fort bien aux Quatre-Bras, où le duc trouva la mort, puis à Waterloo sous les ordres du colonel Wachholtz.

 



26/05/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres